Activités

Traversée
Vincent et Victor

Traversée<br>Vincent et Victor

Vincent Boutin et Victor Légaré se sont donné un ambitieux défi pour leur 18e été—la traversée du Canada à vélo. Ces deux compagnons de route ont pour objectif de relier les quelque 6 000 km séparant les villes de Victoria et d’Halifax en 70 jours!

Pendant leur périple, les cyclistes traverseront 8 provinces tout en transportant une charge de 32 kilogrammes sur leur vélo. Leurs aventures seront d’ailleurs partagées sur leur chaîne YouTube : La Traversée.

La Cause qui leur a fait mettre pied à l’étrier est celle de la Fondation Élan afin de permettre aux usagers du CIUSSS-IRDPQ de réaliser leurs rêves. Victor est lui-même passé par l’IRDPQ pour réaliser le sien; c’est d’ailleurs là où il a appris à faire du vélo.

L'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) offre des services à plus de 11 000 usagers annuellement. Lorsque de simples gestes de la vie quotidienne comme parler, marcher, entendre ou voir constitue un défi, c’est là que la motivation derrière celui de Vincent et Victor devient un véritable moteur de performance. Propulsés par le soutien de leur employeur, Best Buy, ils souhaitent tous deux participer activement à cette collecte de fonds tout au long de la traversée.


Sur la photo : Victor (à gauche) et Vincent (à droite) entourés de leur équipe de travail

Témoignage de Victor

« Tout au long de mon parcours de vie, j’ai été suivi par les spécialistes de l’IRDPQ qui m’ont aidé à mieux vivre ma dyspraxie visuospatiale*. Ils m’ont appris à faire toutes sortes de choses qui semblent banales pour certains, mais un défi pour ceux ayant un trouble dyspraxique. Grâce aux services des professionnels, j’ai appris à attacher mes lacets, à cuisiner et à réaliser de grands défis… Toutefois, l’apprentissage pour lequel je leur serai toujours le plus reconnaissant est celui d’avoir appris à faire du vélo. Je peux affirmer que sans les services de l’IRDPQ, jamais je n’aurais pu faire la traversée du Canada! À mon tour de redonner et de vous inviter à manifester votre appui en faisant un don dès aujourd’hui. Au nom de tous ceux et celles qui comme moi pourront être aidés, je vous remercie du fond du cœur. Donner à la Fondation Élan, c’est permettre de réaliser des rêves comme attacher ses souliers et même… de traverser le Canada!

Victor

Au problème de gestion de la main, viennent s’associer un problème dans le geste des yeux et un problème d’organisation de l’espace.


 

 

 

 

 

Inscrivez-vous au bulletin d’information

Faites un don
maintenant

Contactez
la Fondation